Activités

OFF BIGICO

Développement chorégraphique

 

Depuis sa fondation, la BIGICO porte continuellement le souci d’offrir l’opportunité à de jeunes créateurs de se commettre sur la place publique lors d’une première chorégraphie. Grâce à cette dynamique, il y un processus intergénérationnel qui a pris forme avec le temps. Le OFF BIGICO met de l’avant la richesse de la recherche, offrant d’une certaine manière, à une gigue d’art, l’espace public de faire valoir l’inventivité des créateurs. La BIGICO lance pour ainsi dire la deuxième phase de développement chorégraphique du mouvement de la gigue contemporaine, afin d’en assurer la pérennité.

Biennale de gigue contemporaine

Consolidation chorégraphique

 

La Biennale de gigue contemporaine met de l’avant ceux qui ont un talent manifeste et font preuve de l’excellence de leur démarche pour défricher leur versant chorégraphique. Possédant plusieurs créations à son actif, un artiste bénéficie d’une opportunité de démontrer un souffle chorégraphique, donnant ainsi une envergure à une quête de sens unique, une prise de parole rythmée autant par le corps que par la gigue. Pour le mouvement de la gigue contemporaine, la Biennale représente un  événement-phare.

Gigue in the dark

Expérience chorégraphique

 

Gigue in the Dark, c’est plonger le public au cœur d’une expérience sensorielle basée sur le caractère expressif de la gigue. C’est une opportunité de briser les barrières : éclater le cadre de la représentation, sortir le public de sa zone de confort, confronter les artistes à l’imprévu, séduire de nouveaux publics, redonner à la gigue une place signifiante dans la société. Gigue in the dark, c’est une formule qui s’annonce reproductible. Il y aura une version 2.0, 2.5, 3.0, 3.7, 4.0… Le contenu évolue au gré des expérimentations, autant en salle de répétition qu’en représentation. Pour le mouvement de la gigue contemporaine, c’est un projet fédérateur aux allures de caméléon.

Séminaire chorégraphique

Réflexion chorégraphique

 

Événement annuel se déroulant sur une fin de semaine, le Séminaire constitue un espace privilégié d’échanges sur les enjeux qui émergent de la pratique de la gigue contemporaine. C’est une opportunité de faire le lien entre la théorie et la pratique, tout en favorisant la recherche sur la gigue contemporaine et son histoire. Le Séminaire permet également d’offrir des formations spécifiques. Plusieurs activités peuvent faire partie du programme : ateliers, conférences, plénières, laboratoires.