Ambassade de l’incubateur

 

L’Incubateur ouvre une ambassade en accueillant annuellement des artistes non issus du milieu de la gigue. Pour l’an 01, ce sont Ivanie Aubin-Malo, Sarah Bronsard et Marie Mougeolle.

 

Biographies des artistes

 

Ivanie Aubin-Malo

Chorégraphe, interprète et commissaire wolastoqey et québécoise, Ivanie Aubin-Malo gradue de l’École de danse contemporaine de Montréal en 2014. Elle reçoit ensuite le mentorat de Curtis Joe Miller qui lui transmet la danse Fancy Shawl. Ivanie performe professionnellement et partage sa passion autant en danse contemporaine qu’en danse Powwow nationalement et internationalement. En tant qu’interprète, elle collabore surtout avec l’artiste alutiiq Tanya Lukin Linklater et le chorégraphe Alexandre Morin. Pour Ivanie, la danse est un moteur de changement. À travers ses créations et son militantisme, elle questionne le système et son rythme effréné. Ivanie investie des projets porteurs de réflexions autour de l’écologie et de l’éthique humaine vis-à-vis son environnement. Basée à TiohTia:ke etnouvelle commissaire à Tangente, Ivanie souhaite créer des liens entre la communauté autochtone et celle de la danse contemporaine pour permettre de mieux coexister sur une terre de rassemblement. (Crédit photo : Julie Artacho)

 

Sarah Bronsard

Sarah Bronsard est une chorégraphe et artiste basée à Montréal. Elle trouve son terrain le plus fertile dans le flamenco et sur la scène de la danse contemporaine, après avoir appris le violon pendant l’enfance, étudié le verre soufflé et les arts numériques en parallèle avec une carrière de peintre. À travers diverses collaborations musicales, robotiques et chorégraphiques, son travail prend racine dans la danse flamenco afin de dialoguer à travers le rythme, l’intensité, le contraste et les codifications. Ses projets ont été présentés au Québec, en Europe (France, Pays de Galles, Italie, Pays-Bas) et en Asie (Japon).

 

Elle a reçu à plusieurs reprises le précieux soutien du CAC et du CALQ, des «Mécènes Investis pour les Arts» ainsi que le prix de la «Meilleure création originale» du Cirque du Soleil en 2012. Parallèlement à sa pratique chorégraphique, elle est interprète pour la compagnie de gigue contemporaine ZEUGMA et elle a complété en 2019 une thèse de maîtrise en recherche-création au Département de danse de l’UQAM autour des enjeux de l’intercorporeité dans la relation interartistique. À l’hiver 2020, elle fut en résidence au «Tokyo Arts and Space Residency» (Japon) avec le soutien du CALQ, pour initier la recherche-création autour des mousses dans la culture, la spiritualité et l’esthétique japonaise. Elle a également été nommée ambassadrice de l’incubateur de BIGICO au printemps 2020 pour soutenir une future création entre gigue et flamenco « Dans l’écho des racines ». À travers l’expérience du corps, Sarah Bronsard développe des projets chorégraphiques qui abordent les phénomènes macroscopiques et microscopiques qui influencent nos vies, au-delà de nos perceptions quotidiennes. (Crédit photo : Anne-Marie Baribeau)

 

Marie Mougeolle

Marie Mougeolle est interprète, chorégraphe et enseignante. Elle s’installe à Montréal en 2010 et déploie une réflexion sur les dynamiques de création interdisciplinaires au sein d’une maîtrise en danse à l’UQAM (2010-2013). Elle tisse ensuite un parcours où interprétation et création sont intimement liées. Son fort intérêt pour le collectif la pousse à collaborer aux projets portés par Katya Montaignac (ODNI, La 2e Porte à Gauche), puis à co-créer Mine de rien avec Liane Thériault (offta, 2015), projet qui trouvera son prolongement dans les laboratoires collectifs de recréation Peer to peer jusqu’en 2017 (Tangente, CCOV). Sa plus récente création, Quand je serai grande, je serai (guitariste de) Michael Jackson (Tangente, 2019) sera en tournée à Montréal en 2021. Outre ses propres projets, elle collabore comme interprète avec Les Soeurs Schmutt, Eduardo Ruiz Vergara et Sarah Dell’Ava principalement. Elle est membre du conseil d’administration du Regroupement québécois de la danse depuis 2018. (Crédit photo : Aurélien Guy)

Ivanie Aubin-Malo
Sarah Bronsard
Marie Mougeolle