Gigue in the dark 2.0

de Lük Fleury, Sandrine Martel-Laferrière et Ian Yaworski.

6-9 décembre 2018
Aux Ecuries
60 minutes

 

Interprètes et créateurs : Sébastien Chalumeau, Mélody Clermont, Lük Fleury, Sandrine Martel-Laferrière, Antoine Turmine, Marie-Ève Tremblay et Ian Yaworski.

 

Gigue in the dark, c’est un espace d’expérimentation offert aux artistes de la gigue contemporaine afin qu’ils présentent des spectacles évolutifs, expérientiels et interactifs.

 

C’est une opportunité de briser les barrières : éclater le cadre de la représentation, sortir le public de sa zone de confort, confronter les artistes à l’imprévu, séduire de nouveaux publics, redonner à la gigue une place signifiante dans la société.

 

En constante mutation, ces spectacles se déroulent sur plusieurs années. En 2017, la version 1.0 aux Écuries a représenté le lancement officiel de Gigue in the dark. Il y aura une version 2.0., 2.5, 3.0., bref c’est une expérience artistique qui évolue au gré des expérimentations, autant en salle de répétition qu’en situation de représentation. Gigue in the dark est un projet fédérateur pour la gigue contemporaine, unissant les artistes du mouvement, à régénérer constamment une création aux allures de caméléon.

 

Dans un espace vide, le public est invité à découvrir une quinzaine de tableaux chorégraphiques. Dans le clair-obscur, la poésie du sol émerge, en rythmes, en vibrations, en résonances, en frottements, en évocations ; tant de gigues offertes, en pâture, sous les yeux d’une foule en mouvance. Adeptes d’expériences. Sensorielles.

 

Venez vivre cette grande noirceur traversée par des éclats de lumières, habitée par des danseurs-fantômes, venez tendre l’oreille pour découvrir tous ces bruits produits par les pieds de ceux qui peuplent cet espace poétique. Gigue in the Dark, une expérience pour meubler l’imaginaire des spectateurs, le faire vibrer, capter son attention.

 

Le version 2.0 est à nos portes.